Comment installer un espace de travail confortable à la maison ?

Travailler à domicile est devenu de plus en plus courant. Le développement de l’auto-entrepreneuriat et du télétravail et la croissance du nombre de freelances y sont pour beaucoup. Cependant travailler de chez soi, ça a des avantages comme des inconvénients. La liberté de profiter d’une pause bien méritée peut très vite vous emmener dans les courants de la paresse, et le calme dû à l’absence des bavards du bureau peut vite être changé par le bruit du chien et des enfants. C’est pourquoi, lorsque vous faites le choix de travailler à domicile, il est crucial d’avoir un espace de travail adapté.

Pour cela, vous aurez moins besoin d’espace que de bonnes idées, de meubles pratiques et d’une bonne dose de confort. Voici alors quelques idées sur les bonnes pratiques du travail à domicile.

Les prérogatives du travail à domicile

Le travail à domicile, pour beaucoup d’internautes, est aujourd’hui une solution de plus en plus plébiscitée à cause des nombreux avantages que celui-ci offre. Pour certains, travailler à domicile est un moyen judicieux d’arrondir les fins de mois difficiles et de se faire des revenus complémentaires en plus du salaire perçu. Pour d’autres, ce procédé encore peu conventionnel est un véritable choix professionnel à temps plein, qui leur permet d’allier l’utile à l’agréable et de concilier liberté, flexibilité, indépendance et rémunération.

Grâce à la démocratisation des nouvelles technologies, il existe de nos jours d’innombrables propositions de travail à domicile, et ce notamment sur internet, où les offres surabondent. Bien que toutes ces solutions soient aujourd’hui disponibles, il convient toutefois d’étudier les offres avec précaution afin de n’en retenir que les plus sérieuses et les plus crédibles.

Travailler en portage salarial, en tant que freelance

Le portage salarial est une forme de travail novatrice qui permet d’effectuer des tâches en toute liberté et en toute sécurité. Après avoir trouvé la société de portage qui correspond au mieux à ses attentes, le salarié dit « porté » peut travailler à partir de chez lui et continuer à réaliser son travail qui lui incombe, en gérant son emploi du temps et sa clientèle, à un moment opportun qui lui conviendra.

En étant enregistré auprès d’une société de portage sérieuse et fiable, le « porté » est sûr de percevoir ses revenus à la fin de chaque mois, après avoir effectué des missions.

Dédiez et organisez un coin bureau

Pour travailler à domicile dans les meilleures conditions, il faut tout d’abord établir des règles, à commencer par disposer d’un espace de travail, où vous ne serez pas dérangé. Installer de ce fait un coin bureau dans une pièce calme, et si votre logement vous le permet, dédier une pièce entière à votre activité.

Comme il s’agit d’une chambre où vous passerez beaucoup de temps, le confort et l’ergonomie sont très importants. Pour ce faire :

– les objets les plus utiles doivent être à portée de main
– organiser un classeur pour les archives, afin d’éviter tout débordement
– en ce qui concerne votre ordinateur, évitez les reflets sur votre écran, réglez correctement la hauteur du moniteur à hauteur des yeux, tout ceci pour éviter que la fatigue ne vous emporte

Pour terminer, même si vous décidez de travailler en portage salarial de chez vous, séparez toujours vie professionnelle et vie privée en y aménageant un espace professionnel.

Travaux salle de bains : les clés pour un bon aménagement

La salle de bains est une pièce incontournable au quotidien. Afin de l’aménager convenablement, optez pour une gestion optimale de l’espace, et d’un éclairage adapté. Cependant, n’oubliez pas que ce qu’il faut, c’est surtout de concevoir cette pièce en fonction de vos habitudes, de votre train de vie.

 

Repérer les points clés pour mener à bien le projet

 

La conception d’une salle de bain est avant tout, un projet qui exige un investissement conséquent, qu’on parle de la rénovation d’une ancienne salle de bains ou de l’aménagement d’une pièce neuve.

Il est ainsi utile de définir ses priorités avant même d’entamer les travaux. Une phase de préparation utile, tout simplement parce qu’une fois que tous les éléments et appareils sanitaires seront installés, il sera compliqué de changer cette configuration installée.

Donc, pour éviter cette situation désagréable, commencez déjà par savoir s’il s’agit là d’une création ou d’une rénovation de salle de bains. Faites une liste de tous les éléments sanitaires qui vont constituer la future salle de bains (baignoire, vasque, WC…).

La gestion de l’espace et du choix de ces composants peut aussi dépendre des utilisateurs concernés (enfants, parents, amis…).

Il y a aussi maintenant différents modèles de meubles de rangement sur le marché, encore faut-il savoir si vous en avez besoin, ou que vous manquiez d’espace pour en installer.

C’est seulement une fois toutes ces données rassemblées que vous pourriez faire une estimation du budget nécessaire pour ces travaux, et selon le budget dont vous disposiez.

N’oubliez pas également de penser à la déco que vous allez apporter à cette pièce, si vous souhaitez lui accorder un style moderne, classique ou contemporain.

 

Masquer la tuyauterie : une étape pour préserver l’esthétique de la pièce

 

Dans le cadre de la conception d’une salle de bains, il est aussi nécessaire de masquer la tuyauterie, pour préserver l’esthétique de la pièce. Si cette tuyauterie reste apparente, elle peut être très gênante, et peut nuire à la finition de la déco. Pensez à faire appel à un plombier Lyon pour garantir la gestion de cette tuyauterie.

S’il est impossible de mettre œuvre des grands travaux de modification, vous avez aussi d’autres alternatives. Vous pouvez par exemple masquer la tuyauterie avec des plantes vertes. La salle de bains est effectivement, un endroit propice pour les plantes, à condition que celle-ci soit bien éclairée.

Il est aussi concevable de peindre votre tuyauterie pour apporter plus de personnalisation à votre salle de bain. Veillez quand même à bien assortir les couleurs, pour que celles-ci puissent se compléter.

Et enfin, vous pouvez aussi fabriquer des coffrages, bien que ce ne soit pas la solution la plus simple. Cela reste une formule plus astucieuse, qui vous permettra de générer d’autres espaces de rangement dans la pièce.

Bien choisir sa literie

Huit heures de sommeil par jour, cela équivaut à dire que nous passons le tiers de notre vie à dormir dans notre lit. Dans ces conditions, autant joindre l’utile à l’agréable et nous doter des sommiers et matelas qui nous apporteront le maximum de confort.

Sommier et matelas, les pièces maitresses de la literie !

Le maintien de la colonne vertébrale au lit est assuré par le matelas et le sommier. Comme le poids de notre corps est réparti de façon inégale, ces deux composantes de la literie doivent donc combler les creux créés par les parties les plus lourdes de notre anatomie. Leur rôle consiste aussi à amortir les mouvements que nous faisons pendant notre sommeil. Les spécialistes de la literie préconisent l’usage de matelas fermes pour bien pouvoir soutenir notre corps. Il en existe plusieurs modèles.

° Les matelas à ressorts.
Les matelas modernes à ressorts multispires ensachés offrent une excellente qualité de soutien. Le corps rebondit automatiquement sur les ressorts qui suivent les mouvements du corps. S’ils sont bien entretenus ils peuvent durer très longtemps. Leur confort est encore accru si on leur adjoint un surmatelas en latex.

° Les matelas en mousse
Les matelas en mousse de polyuréthanne ou de polyéther offrent un bon confort de couchage s’ils sont de forte densité. Leur structure peut être en monobloc ou alvéolée. La dernière trouvaille dans ce domaine est le matelas memoire de forme issu des recherches spatiales. Il est conseillé par les ostéopathes, car il n’est ni trop mou, ni trop ferme et il épouse parfaitement la forme du corps. On lui a fait le reproche de trop conserver la chaleur, mais ce défaut semble avoir été résolu.

° Les matelas en latex
Utilisé en doublage sur les matelas à ressorts ou les matelas mousse, il est très confortable et a l’avantage d’être anti acarien.

° Les matelas à eau ou waterbed
A l’instar du matelas en mousse à mémoire de forme, le matelas à eau épouse également la forme du corps et non l’inverse. Grâce à cette particularité le soutien devient simplement et purement anatomique, ce qui permet d’alléger les pressions quelle que soit la position que l’on adopte dans le lit. Le temps n’a pas de prise sur lui. Il est indéformable et sa structure lui permet de ne pas connaitre d’usure mécanique. Cerise sur le gâteau, on peut l’équiper d’un système de chauffage intégré pour pallier les rigueurs de l’hiver.

Ce serait le matelas idéal s’il n’avait pas un petit défaut : il pèse très lourd une fois rempli d’eau. On peut donc difficilement le bouger et de plus il nécessite un plancher très costaud.

° Les matelas de type futon
Ce matelas japonais se compose de couches de coton cardé. Pour un meilleur confort les fabricants l’associent souvent avec du latex. Il est ferme et s’utilise avec bonheur en association avec un sommier à lattes. Son petit défaut est qu’il faut le changer une fois que l’âge limite de 10 ans est atteint.

Le sommier : l’autre élément essentiel pour une bonne literie

Le sommier joue un rôle majeur dans la mesure où il sert d’amortisseur au matelas. Le sommier à lattes assure la planéité du matelas. S’il est bien entretenu, il peut durer très longtemps. Le sommier à ressorts se marie généralement bien avec un matelas à ressorts. En revanche, il ne fait pas très bon ménage avec un matelas en mousse. Il est conseillé de juxtaposer deux sommiers à ressorts si la dimension du lit est supérieur ou égal à 160X200cm.

La climatisation réversible : économies et écologie

Dernièrement, la France a connu de forts pics de chaleur. Par conséquent, il est nécessaire de s’équiper pour affronter les chaudes journées d’été. Les systèmes de climatisation sont assez chers : d’où l’intérêt d’investir dans un système deux-en-un ou réversible, qui combine chauffage et climatisation.

 

La pompe à chaleur air/air réversible 

 

La pompe à chaleur (PAC) air-air est le système de climatisation réversible le plus utilisé. Elle permet un chauffage efficace l’hiver et un rafraîchissement de l’atmosphère l’été.
Son fonctionnement est assez simple. Pour garantir cette fonction de climatisation, la PAC utilise un ou plusieurs modules intérieurs, de type ventilo-convecteur appelés. Ces « splits » assurent la diffusion de l’air préalablement refroidi par le liquide frigorigène. La PAC air-air est une solution économe. Son prix est variable, il se situe généralement entre 6 000 et 10 000 € et son installation n’est pas contraignante. Une à deux journées suffisent à installer l’appareil.

 

Un système économe

 

La climatisation réversible permet de consommer presque 3 fois moins d’énergie. Grâce à l’énergie gratuite capturée dans l’air extérieur, vous pouvez compter en moyenne 1 kWh pour 3 kWh de chaleur produite en hiver. Et lorsque l’été viendra, vous pourrez rafraîchir votre logement de manière efficace.

 

Quelles aides pour financer la pompe à chaleur réversible ?

 

  • La Prime Energie :
    Cette aide est la principale aide pour financer la climatisation. Elle est très intéressante puisqu’elle permet de bénéficier d’un chèque de banque. Ce système récompense largement les particuliers qui sont désireux de réaliser de travaux d’économies d’énergie.
  • Les aides de l’Anah :
    L’agence Nationale pour l’habitat a pour mission de préserver le parc privé de logements existants. En effet, ils ont pour but de rendre les logements décents et viables. C’est pour cette raison que leurs aides sont destinées principalement aux logements les plus modestes. L’Anah dispose d’un programme nommé « Habiter mieux ». Il aide les propriétaires pour leurs travaux de rénovation thermique. On chiffre le montant maximal de l’aide à 2 000€ pour les logements « très modestes » et 1 600€ pour les logements « modestes ».

 

Un confort optimum dans la chambre

Si l’on vous parle de confort optimum pour une chambre à coucher, à quoi penser vous ? A un bon matelas probablement. Pourtant, la réponse que nous sommes en droit d’attendre est plutôt « au surmatelas chauffant ».
Le surmatelas chauffant c’est ce surmatelas qui permet d’améliorer le confort dans votre lit. Ses fonctions sont multiples.

Un lit plus moelleux

Grâce au surmatelas chauffant, la surface de votre lit est plus moelleux. Le toucher est également plus agréable. Le surmatelas chauffant apporte ce confort supplémentaire qui permet au corps de se détendre. Si vous êtes sujet à des tensions musculaires, ce petit matelas à positionner sur votre matelas directement sur le drap house et à fixer au sommier via des attaches élastiques, saura vous satisfaire. Mais ce n’est pas le principal atout de ce surmatelas chauffant.

Un lit plus chaud en hiver

surmatelas-chauffantQuoi de plus désagréable que de se coucher dans un lit froid (et parfois même humide, comme c’est le cas dans les vieilles demeures par exemple) ! Nous n’aimons pas avoir froid dans notre lit cela nous empêche de dormir, autant d’ailleurs que d’avoir trop chaud.
Une température douce et agréable est nécessaire pour avoir tout le confort du soir. Les pieds gelés font partie du passé avec le surmatelas chauffant.
Avant de vous coucher, vous surchauffez votre lit grâce à cet appareil électrique sans danger pour vous. Vous pouvez même programmer via une minuterie le temps de chauffage du lit durant la nuit.

Un lit plus frais en été

Lorsque l’été arrive, les coups de chauds se font ressentir le soir venu ; Il est parfois impossible de trouver le sommeil lorsque nous avons trop chaud. Dans ce cas quel intérêt d’utiliser un surmatelas chauffant ? Aucun, bien évidemment. Sauf qu’il existe des surmatelas chauffants qui possèdent également une fonction pour rafraichir le lit !

Grâce à ce genre de surmatelas, vos nuits sont plus sereines. Votre sommeil est plus profond. Vous n’êtes pas réveillé en sueur durant la nuit.
Pour réchauffer un lit en hiver ou pour refroidir un lit en été, ces surmatelas sont d’une grande aide pour notre confort. Nous aurions donc tort de nous en priver.

Les fenêtres en PVC pour de vraies économies d’énergie !

Le PVC est le matériau le plus adapté pour une maison RT2012 ( http://www.developpement-durable.gouv.fr/La-RT2012-un-saut-energetique-pour.html) vu les avantages offerts en terme d’économie d’énergie. En effet, les vitrages à faibles émissivité sont bien ajustés pour faire face à l’effet de serre, de plus les fenêtres en PVC sont dotées d’une rigidité qui tient compte de la contrainte de la rupture de pont grâce à leurs doubles vitrages. A noter que le vitrage contient du gaz argon qui permet la réduction des déperditions thermiques. Les fenêtres en PVC sont donc fabriquées grâce à une conception de menuiserie réalisant une efficacité énergétique notable.

Comparatif entre les types de fenêtres les plus répandus

Si l’on compare les profilés des fenêtres en PVC aux anciennes fenêtres en bois ou même en aluminium, le constat sera remarquable par rapport à la capacité d’isolation, d’économie en chauffage et de réduction des coûts en énergie. En effet, les fenêtres en PVC favorisent le réchauffement de la maison en temps froid tout en veillant à un apport solaire économique et à une parfaite imperméabilité à l’air et à l’eau. De ce fait, les besoins en chauffage et climatisation diminuent induisant une réduction de la consommation en énergie. Ces fenêtres contribuent donc à une attitude écologique qui puise ses sources dans l’énergie renouvelable qui a un impact bénéfique sur l’environnement.

Les apports des fenêtres PVC

Etant donné qu’elles sont plus durables, les fenêtres en PVC consomment moins d’énergie et offrent aussi de la matière pérenne écologique et recyclable à 100%. Adaptées au recyclage et alliées des ressources d’énergie, les fenêtres en PVC sont de ce fait économiques, étant donné qu’elles permettent de protéger les réserves de gaz et de pétroles qui sont d’habitude dilapidées pour le chauffage et la climatisation.
Le PVC, leader des matériaux, permet de construire des fenêtres novatrices qui améliorent la performance énergétique des logements tout en gardant le confort intérieur, quel que soit le changement climatique.

Pour une économie d’énergie optimale, les fenêtres en PVC sont soumises à un outil de mesure, appartenant au processus de développement durable, permettant de révéler les déperditions d’énergie engendrées par les fenêtres de votre habitation. Cette démarche est mise en œuvre, afin de réaliser une consommation d’énergie vraiment basse.

Trouver plus d’informations sur les fenêtres PVC sur : www.kpark.fr.

La cheminée au bioéthanol, un bon compromis entre un objet déco et un chauffage d’appoint

Dans la décoration intérieure contemporaine, la cheminée traditionnelle cède peu à peu la place à une version moderne plus sophistiquée : la cheminée au bioéthanol.

Au design perfectionniste, cet appareil sert de point d’ancrage à la décoration intérieur tout en assurant le rôle de chauffage d’appoint avec ses flammes qui n’ont rien à envier à celles produites par les buches. Grâce à son design, la cheminé au bioéthanol fait partie des « must have » de la décoration avec les autres tendances déco 2014.

Le bioéthanol

Combustible écologique, le bioéthanol résulte de la fermentation des sucres qui composent les végétaux comme la betterave, la canne à sucre et le topinambour.

Dans certains cas, c’est l’amidon des céréales et de la pomme de terre qui est transformé en sucre pour produire de l’alcool. En rappel, le processus de fabrication de l’éthanol se fait naturellement en faisant intervenir des enzymes spécifiques nommées cellulase pour produire des sucres.
Après la fermentation, un alcool végétal se forme pour servir de bioéthanol. Parmi les nombreux avantages de ce biocarburant, vous aurez entre autres une source 100 % naturelle et végétale, une absence de fumée et d’odeur lors de la combustion.

À noter que ce carburant s’achète sous forme liquide ou gel semi-solide dans des bidons.

La cheminée au bioéthanol

cheminée-ethanolParce qu’il n’y a aucun besoin de conduit d’évacuation, l’installation de la cheminée au bioéthanol est facilitée. Pour les modèles fixatifs, il faut un minimum de travaux pour l’installation tandis que les versions nomades peuvent être transportées de pièce en pièce, à condition de bien respecter les consignes de sécurité.

En ce qui concerne le design, comme vous vous en rendrez compte sur terranol.fr, vous aurez autant de choix au niveau des matériaux (verre, béton, pierres naturelles, etc.) et des formes (carrée, ovale, rectangulaire, etc.) pour mieux les adapter à votre choix de style de décoration intérieure.

Et lorsqu’il faudra allumer la cheminée, vous aurez toutes les instructions nécessaires pour le remplissage du réservoir ou de gobelets avec de l’éthanol et le processus d’allumage.

Et parce qu’il n’y a pas production de suie, il n’y a aucun risque de formation de salissures dans la pièce. Enfin, il faut tout de même préciser que ce genre de cheminée est surtout utilisé pour un chauffage d’appoint, vu que son pouvoir de chauffe est limité entre 3 Kw/h et 7 Kw/h.

Mais cela est largement suffisant pour servir de moyen de chauffage en mi-saison et augmenter la température dans les pièces isolées lors des périodes de grand gel.

Concernant le budget nécessaire, les cheminées au bioéthanol sont assez coûteuses, mais le prix en vaut vraiment le coup pour ceux qui adorent le spectacle d’un feu de cheminée sans les inconvénients rencontrés avec les versions traditionnelles : ramonage, recherche de bois de chauffage, etc.

Une coiffeuse pour se préparer et se faire belle

S’il y a un meuble qui reste intemporel pour la gente féminine, petites et grandes, c’est assurément la coiffeuse. Equipée d’un miroir, elle sert à la fois de rangement des bijoux et des divers produits cosmétiques notamment le maquillage. Pour l’histoire, la coiffeuse est apparue au 18ème siècle, sous la Régence. A cette époque les femmes étaient plutôt coquettes et aimaient beaucoup prendre soin de leur apparence. Au fil des années, il était inconcevable qu’une chambre occupée par une fille ou une femme ne présente pas une coiffeuse.

Coiffeuse, un mobilier féminin pratique

Généralement, une coiffeuse se présente sous forme d’un petit bureau avec un miroir et un tiroir. Les femmes s’en servent pour se maquiller (d’où la présence du miroir), pour ranger les divers produits cosmétiques ainsi que les bijoux. Il faut savoir que la coiffeuse est aussi connue sous le nom de bonheur du jour. Pour réaliser son maquillage avec précision, certaines coiffeuses sont aussi équipées de petites lampes. Il faut dire que ce style s’inspire des meubles placés dans les loges des stars. Outre le petit bureau, un petit tabouret ou un pouf accompagne aussi la coiffeuse.

A chacun son style de coiffeuse

Il faut savoir qu’il existe aussi des coiffeuses sans miroir, des coiffeuses à pied et des coiffeuses commodes. Pour que votre coiffeuse ne modifie pas le style de votre chambre, il faut la choisir en fonction de la taille de votre chambre ainsi que de votre besoin en rangement. Le choix de la coiffeuse dépend aussi de la hauteur du miroir que vous souhaitez avoir, bien évidemment, il est essentiel que le miroir puisse bien afficher votre visage. Le choix de la coiffeuse tient aussi compte du style de mobilier que vous souhaitez avoir : baroque, contemporain, vintage, … Le prix est aussi à prendre en compte au moment de choisir votre coiffeuse.

Coiffeuse de style baroque, une touche de vintage dans votre chambre

coiffeuse-baroquePour celles qui aiment les meubles vintage, il y a la coiffeuse de style baroque. Elle présente des lignes arrondies, notamment au niveau des pieds formant le plus souvent une courbe. Pour être à la hauteur de son époque, la coiffeuse baroque présente aussi un miroir à l’ancienne, généralement de forme ronde. Pour les femmes qui aiment se maquiller avec précision, il existe aussi des coiffeuses dotées de trois miroirs, pour pouvoir se regarder sous tous les angles.  Les coiffeuses de style baroque, proposées sur le marché actuellement, sont réalisées avec du bois blanc mat. Pour une touche ancienne et romantique, la coiffeuse baroque présente un tabouret avec un tabouret présentant une assise en tissu.

La coiffeuse est un mobilier dédié spécialement aux femmes. Dotée d’un miroir, c’est le meuble par excellence pour se maquiller et pour prendre soin du visage. Présentant des tiroirs, elle permet de ranger la crème de jour, le fard à paupières ainsi que la dernier bijou tendance. Pour le choix de la coiffeuse, divers styles sont proposés par les vendeurs de meubles. Il vous appartient de choisir le style qui s’adapte le mieux à votre décor.

Le Feng Shui, est-ce que ça marche ?

L’art de vivre en harmonie, voilà en gros ce que feng-shui signifie. Concrètement, l’application de ce principe venu d’Orient consiste à promouvoir la santé et la prospérité ainsi que la convivialité dans un foyer. Pour cela, il faut mettre en place certains aménagements de sorte à pouvoir exploiter les forces positives et à corriger les influences négatives.

Comment faire pour que le Feng Shui fonctionne ?

Les bienfaits du Feng Shui ne sont plus à montrer en Orient. C’est justement pour cette raison que de nombreux occidentaux s’y intéressent. Cet engouement pour le Feng Shui est tel que beaucoup se disent être spécialistes de cet art. Or, si le consultant n’est pas compétent, il va sans dire que vous n’allez pas obtenir la prospérité escomptée. Pour information, il y a des écoles qui apprennent la science du Feng Shui.  Pour que les séances de Feng Shui apportent leurs fruits, il faut s’assurer que vous êtes vraiment en face d’un expert en Feng Shui. En effet, la pratique du feng shui à la maison nécessite une bonne analyse de l’habitation ainsi qu’une bonne installation des remèdes. Sur ce point justement, il faut savoir que le Feng Shui préconise le fait que chaque chose a un emplacement bien précis dans la maison, autrement l’équilibre est dérangé et l’harmonie est rompue. Le choix de l’implantation de la maison suit également ce principe pour attirer la richesse dans la maison et  pour faire régner la paix. La réussite du Feng Shui est aussi une question de foi. Ainsi si vous croyez que les objets feng shui que vous avez posé partout dans la maison vont corriger les aspects négatifs de votre vie, cela se produira.

Le Feng Shui pour trouver le bonheur

Ceux qui se tournent vers le Feng Shui pensent que cet art leur permet de trouver le bonheur. Cela dit, le Feng Shui n’est pas un porte-bonheur, autrement-dit il ne faut pas croire qu’en pratiquant l’art de Feng Shui, aucun malheur ne tombera sur vous. Cependant, grâce au Feng Shui, il vous sera plus facile d’appréhender la souffrance et la douleur. Ainsi, les Chinois le considèrent comme étant la médecine préventive des lieux de vie (bureau, maison).

Les secrets d’un appartement confortable

Le confort est un point important quand nous recherchons un appartement. Cela dit, la notion du confort varie d’une personne à une autre. Pour qu’un appartement soit confortable, le mieux serait dès lors de bien l’agencer et de bien l’équiper. Pour la suite, il appartient aux locataires d’y apporter la touche personnelle qui fera de l’appartement un lieu confortable.

Un appartement confortable, c’est quoi ?

Le confort est une notion qui n’est pas facile à définir. Toutefois, il y a quelques critères que vous pouvez trouver dans tous les appartements et les maisons haut de gamme.

Pour commencer, il y a le confort acoustique. Un appartement confortable doit être équipé des dispositifs qui servent à réduire les nuisances sonores (trafic routier, aboiement, bruits aériens de l’intérieur, …).  L’utilisation d’un double, voire d’un triple vitrage est requise. Il faut également penser à une bonne isolation phonique. Pour être confortable, il faut également équiper l’appartement de robinetteries peu bruyantes.

Un appartement confortable doit également présenter une température ambiante agréable, été comme hiver. Ainsi, il doit être doté de système de chauffage performant, réglable de préférence, pour faire face au froid de l’hiver. Il faut savoir qu’un bon choix d’orientation de l’immeuble, dès sa construction, apporte déjà un certain confort à l’appartement. Il faut également que l’appartement présente un bon niveau d’isolation thermique. Pour éviter que la température de l’air qui circule à l’intérieur de la maison soit étouffante en été, l’appartement doit également être équipé de volets roulants ainsi que de stores, outre le système de climatisation. L’utilisation de ventilateurs à pâles assure également un bon confort thermique pendant les nuits estivales.

Un appartement confortable doit également présenter un bon éclairage, en plus d’un apport de lumière naturelle optimale. L’appartement doit dès lors présenter des larges baies vitrées. Les couleurs des murs doivent également être bien choisies pour accentuer au maximum la luminosité de chaque pièce. Le choix des luminaires, ainsi que leur emplacement doivent être bien étudiés. Il doit être doté de luminaires haut de gamme.

Un appartement confortable, un lieu fonctionnel

De nos jour, les appartements confortables sont dotés d’équipements qui fonctionnent de manière automatique. Il y a notamment le chauffage avec thermostat d’ambiance programmable. La cuisine doit être répartie en quatre parties à commencer par la partie pour déballer les courses, pour découper la viande, ou encore pour mixer les légumes. Elle doit aussi présenter la partie où les vaisselles sont lavées et les déchets sont éliminés. Elle doit aussi présenter une partie où les locataires font la cuisson et enfin, il y a la partie où se fait le stockage ainsi que le rangement. Une cuisine confortable doit se doter d’appareils électroménagers multifonctions de préférence. Au niveau de l’installation sanitaire, un appartement confortable doit présenter un wc ainsi qu’une salle d’eau avec les équipements de confort ainsi que l’eau chaude.

En gros, un appartement confortable doit  présenter des espaces bien agencés, une bonne luminosité, peu de nuisance sonore, une cuisine bien agencée et une salle d’eau dotée d’équipements pratiques. Il faut savoir que les appartements neufs sont en général dotés du minimum de confort. Pour les appartements anciens, il arrive que les locataires aient recours à des travaux pour qu’ils soient plus confortables. Mais outre les équipements et les installations de base, chaque locataire est libre de rajouter des accessoires qu’il juge assurer plus de confort à son appartement. Il faut savoir que le choix du revêtement du sol ou encore celui des serrures peuvent d’ores et déjà  apporter une touche de confort à un appartement.