Comment changer son tableau électrique ?

Le tableau électrique est un élément essentiel qui assure la sécurité sur l’ensemble des circuits électriques d’une habitation. Chaque foyer se doit alors d’être correctement équipé afin d’éviter les accidents qui peuvent être mortels. Si votre tableau électrique se trouve dans un état de vétusté, ou s’il ne répond plus aux normes de sécurité en vigueur, cela suggère un changement immédiat du matériel.

Quand faut-il changer son tableau électrique ?

Il faut savoir qu’en ce qui concerne le tableau électrique, ne pas le changer sans raison vraiment valable. En effet, l’installation d’un tableau électrique neuf doit uniquement se faire si le logement est neuf ou en rénovation. Mais le remplacement d’un ancien tableau électrique doit aussi se faire si cet équipement n’est plus aux normes ou encore si celui-ci est défaillant. En outre, il est à rappeler que toute rénovation ou extension d’une installation électrique doit s’effectuer conformément à la norme NFC 15-100, la référence française pour l’électricité.

Comment remplacer son tableau électrique ?

Comme toute intervention sur une installation électrique, changer son tableau électrique demande la plus grande prudence. Il est indispensable de suivre à la lettre les procédures de sécurité et la première chose à faire sera de couper le courant avant de manipuler quoi que ce soit sur l’installation électrique.

Etape 1 : L’alimentation générale / Repérage phase et neutre

Pour éviter tout risque d’électrocution, coupez le courant sur le disjoncteur général. Assurez-vous qu’il n’y a plus de tension avant votre intervention. Vous pouvez maintenant ôter le capot de protection de l’ancien tableau. Repérez la phase et le neutre : le neutre doit être en général de couleur bleue. Dans le cas où la couleur de la phase et du neutre est identique, consultez votre distributeur d’énergie afin de le faire identifier. Déconnectez ensuite les arrivées après les avoir repéré.

Etape 2 : Les circuits / Le repérage des fils

Repérez la phase et le neutre de chaque circuit et étiquetez chaque circuit (lumière, prise…). Il est à rappeler que chaque circuit ne doit pas dépasser 8 points d’utilisations, 5 points étant l’idéal.

Etape 3 : Le démontage de l’ancien tableau

Déconnectez tous les fils étiquetés. Déconnectez tous les fils de terre (de couleur jaune et vert), départ et arrivée qui sont reliés au piquet de terre. Retirez les arrivées du tableau. Dévissez le cadre de l’ancien tableau et ôtez-le.

Etape 4 : Le montage du nouveau tableau

Les tableaux électriques de nos jours se présentent en forme de coffret avec des disjoncteurs divisionnaires. Faites un repérage du nouveau coffret du tableau électrique et percez les trous de fixation du nouveau bloc. Fixez ensuite le support de fixation des blocs des différents disjoncteurs par chevillage et vissage.

Etape 5 : Les raccordements

Faites passer les fils repérés sous les rails du support de fixation. Raccordez les arrivées des fils de terre sur le bornier terre en bas du tableau. Mettre en position sur le rail du support, les disjoncteurs à utiliser, en les cliquant sur le rail métallique. Faites ensuite les raccordements pour les lignes sous les disjoncteurs, grâce à un repérage progressif. Raccordez ensuite des fils d’alimentation générale, la phase et le neutre sur le disjoncteur différentiel 30 mA.

L’étape suivante consistera à placer le peigne de pontage qui reliera tous les disjoncteurs. Enfoncez d’un geste sec le peigne de pontage sur les emplacements à cet effet sur les disjoncteurs.

Etape 6 : La vérification

Une fois toutes ces étapes menées à bien, vous pouvez maintenant poser le capot de protection du nouveau tableau électrique. Mais avant, vérifiez bien que tous les fils sont raccordés correctement. N’hésitez pas à refaire un dernier serrage de toutes les bornes. Effectuez aussi un repérage de correspondance des disjoncteurs en collant sur chaque module, une étiquette qui permettra d’identifier le circuit. Vous pourrez ensuite remettre le courant. Enfin, il ne faut pas oublier de vérifier la conformité de son installation.

La Perceuse colonne pour un bricolage pointu et précis

En tant que bricoleur, certains outils sont indispensables dans votre garage. Ainsi, parmi toute cette diversité, vous devez posséder une perceuse à colonne. Elle est très réputée pour son utilité dans les travaux requérant une grande précision. Vous pouvez donc vous en servir pour réaliser toutes sortes de trous dans divers matériaux, mais aussi des opérations d’usinage. Il peut par exemple être question de taraudage, de lamage ou encore d’alésage.
Les différentes perceuses que vous trouverez dans les boutiques spécialisées sont le fruit de plusieurs années de technologie.

Tout sur la perceuse à colonne

La particularité de la perceuse à colonne est qu’on la fixe généralement sur un bâti, un établi ou directement au sol. La colonne sert de support à la tête de perçage, ce qui permet de réaliser des trous très précis et de grande importance. Le diamètre peut varier entre 20 et 30 millimètres, s’il s’agit par exemple de l’acier ordinaire.

Une telle perceuse est composée de différents éléments, dont les principaux sont :
• Un plateau rainuré
• Un étau
• Une colonne à crémaillère
• Un mandrin
• Un abaque de perçage
• Un foret
• Un levier de manœuvre de broche
• Un moteur
• Un carter de protection
• Une manivelle de réglage de la hauteur de la table
• Un sélecteur de vitesses

Un outil de précision

L’avantage attaché au fait de disposer d’une perceuse à colonne, c’est que vous pourrez travailler sur différents matériaux. Que ce soit pour le bois, le métal ou l’acier, elle est très polyvalente. Vous effectuerez donc un travail pointu, et hyper précis. En fonction des modèles, les modes d’installation peuvent différer. Ainsi, pour les modèles les plus grands par exemple, ils peuvent être directement fixés sur le sol. Certains sont également conçus, pour être utilisés sur un établi.

En voulant choisir votre perceuse à colonne (plus d’informations sur ce guide), vous devez bien entendu prendre en compte ses capacités d’usinage en fonctions des travaux à exécuter.

Ainsi il s’agit de :
• La hauteur disponible socle
• La tête de passage et passage disponible tête-colonne

Pour acheter une perceuse à colonne fiable et performante, vous pouvez également vous référer aux vendeurs. Ils sauront vous faire les meilleures recommandations, en fonction de vos besoins. C’est l’outil qui deviendra rapidement votre inséparable compagnon, car il vous aidera à accomplir les taches les plus complexes.

Les derniers progrès de la domotique

La domotique fait partie du quotidien des Français depuis quelques années déjà. Les aspirateurs robots, et autres appareils automatisés créés pour nous faciliter la vie nous sont aujourd’hui familiers. Depuis l’avènement des objets connectés contrôlables via un smartphone ou une tablette, de nouveaux appareils arrivent sur le marché pour notre plus grand bonheur.

La situation actuelle de la domotique en France

En 2015, 30% des français ont un objet connecté chez eux. Il peut s’agir d’une alarme, d’un appareil électroménager etc. 56% des Français projettent de s’en procurer un dans un futur proche voire immédiat. A l’instar de Netgear, AwoX ou encore MyFox, les entreprises françaises versées dans les solutions domotiques sont nombreuses. Mais, leur ambition avouée à l’heure actuelle est de pouvoir créer une interopérabilité des objets connectés ainsi qu’un nouveau mode de connexion.

Inconvénients actuels et perspectives de la domotique en France

Les consommateurs ont pour le moment beaucoup de mal à assimiler le mode d’emploi des appareils de domotique. Pour pallier ce problème, il faut rendre leur utilisation simple et permettre aux usagers de les manipuler intuitivement au moyen d’une application simple. En effet, 70% des appareils de domotique seraient perçus comme des gadgets plutôt casse-tête.

Tout ce que les utilisateurs demandent en ce moment, c’est de pouvoir assurer la sécurité de leur maison et de pouvoir maintenir les seniors à domicile. Si leur souhait est exaucé, plus de 65% des Français de moins de 35 ans comptent bien pouvoir piloter leur maison depuis leur smartphone.

Les nouveaux maîtres de la maison intelligente

Depuis plusieurs années, la domotique a été au centre des préoccupations de sociétés comme Legrand ou Hager qui ont mis au point des solutions de pilotage à distance. Aujourd’hui, d’autres tels qu’AwoX, Netatmo et autres mènent la danse. Les grands groupes s’intéressent aussi de très près à l’évolution du marché. Apple par exemple, a lancé son Home Kit qui fonctionne avec Apple TV. Ces nouveaux acteurs ont tous pour objectif de proposer des solutions faciles d’utilisation pour le consommateur.

homekit

La silver économie au centre de bien de convoitises

La domotique a plus d’une solution pour les seniors et les centres hospitaliers. De nombreux marchés sont créés autour du thème de la silver économie avec bien entendu comme cheval de bataille l’interopérabilité et les kits d’objets connectés.

Pas plus tard qu’en avril dernier, Samsung Santé a annoncé le lancement d’un programme complet ayant pour objectif de doter les hôpitaux et les professionnels de la santé d’un package englobant des produits connectés du genre tensiomètres, glucomètres et autres appareils mobiles. Tous ces appareils sont en version connectée à un smartphone ou à une tablette. Le kit est sensé autoriser la prise de constantes à domicile pour les seniors sans qu’ils aient besoin d’avoir recours à un personnel soignant. Ceci pourrait déboucher sur un désengorgement des établissements de santé saturés par la présence de malades chroniques.

Des entreprises comme la société Hakisa se mettent en devoir de proposer des hubs sociaux afin de donner un aspect plus humain aux technologies domotiques. Le but est de recentrer leur usage sur l’utilisateur. Ainsi les objets connectés pourront par exemple avertir les proches du senior en cas d’accident afin que ces derniers puissent envisager une solution rapide au problème.

Les cloisons de séparation : Quels avantages ?

Vous disposez d’une grande salle, mais vous souhaitez la séparer. Créer des murs peut vous nécessiter des investissements en plus, or, l’aménagement de votre intérieur en dépend. Maintenant, vous disposez d’une solution simple, la cloison de séparation. L’avantage avec la cloison de séparation est celui de pouvoir séparer une miette d’espace visuellement et provisoirement, tout en ayant plusieurs possibilités en matière de configuration de l’espace. Ces accessoires vous permettent ainsi de créer des espaces personnalisés, à votre guise et selon le style d’intérieur qui vous inspire le mieux.

 

Des éléments capables d’optimiser votre espace

 

Grâce aux cloisons de séparation, il vous sera possible de séparer le salon qui offre accès à d’autres pièces, et de créer des zones de couloirs. Dans votre chambre, vous pouvez également vous en servir pour créer une zone de travail dédié à votre bureau. Il en est de même quand vous souhaitez séparer la cuisine et la salle à manger.

On rencontre également le même style d’aménagement auprès des bureaux open space, où on peut retrouver toute une foule de travailleurs réunis dans une grande salle, mais qui sont partitionnés avec plusieurs cloisons de séparation.

Et cette tendance à partitionner l’espace avec des cloisons de séparation commence maintenant à envahir tous les foyers. C’est la raison qui explique pourquoi, on retrouve maintenant de nombreux modèles de cloisons décoratifs, pour permettre à tous de retrouver les modèles en mesure d’égayer chaleureusement leurs maisons.

 

L’embarras du choix pour tous les goûts

 

On retrouve en effet plusieurs modèles de cloisons de séparations sur le marché, et il revient à vous de choisir les modèles qui répondent à la configuration que vous souhaitez. On peut par exemple considérer les cloisons légères, les cloisons en verres, les suspensions déco, les panneaux, les cloisons coulissantes, modulables, les lames en bois…

Certains modèles peuvent être aussi équipés de fonction supplémentaire, comme le rangement.

Les cloisons de séparations optimisent votre espace, avec quoi, vous pourrez jouer et mettre à jour régulièrement, l’aménagement de votre intérieur.

Il ne faut pas oublier tout de même que le choix de ces cloisons peut aussi se faire selon le style apporté à l’espace concerné. Une faute de goût peut nuire à la décoration de votre habitat.

Pour séparer des bureaux agencés par des meubles de wood mobilier par exemple, mettez de côté les cloisons qui vous offrent un style assez excentrique, et pensez à quelque chose de plus simple. Un style sobre vous permet de découvrir une ambiance plus zen, pour vous aider à bien travailler dans votre bureau.

Les alarmes extérieures, une solution qualitative pour sécuriser sa maison

De nos jours, de nombreuses choses que nous entreposons à l’extérieur peuvent attirer l’intérêt de voleurs ou de rôdeurs, qu’il s’agisse de matériel de jardinage ou de bricolage, par exemple. Mais il est aussi important de sécuriser tout simplement l’accès à vos espaces de vie extérieurs comme votre piscine ou votre terrasse, afin d’éviter qu’ils soient investis par des jeunes ou des SDF en votre absence.

Les alarmes extérieures constituent une solution simple et efficace pour décourager les cambrioleurs et autres. Une simple alarme sonore peut souvent permettre de mettre en fuite les cambrioleurs ainsi que d’alerter vos voisins. La plupart du temps, celle-ci est constituée de deux parties distinctes : des détecteurs placés à l’extérieur, et une centrale à l’intérieur de la maison permettant de régler et de contrôler l’ensemble du dispositif.

Il existe de nombreux systèmes différents d’alarmes extérieures qui permettent tous une sécurisation complète de vos espaces extérieurs, comme des barrières infrarouges extérieures qui déclenchent une alarme lorsqu’elles sont franchies, ou encore des détecteurs de mouvement, ou bien des alarmes extérieures classiques avec ou sans fil.

L’installation professionnelle, une solution rapide et peu coûteuse

Quel que soit le dispositif choisi, il est plus que conseillé de faire appel à un véritable professionnel pour effectuer son installation ! En effet, la TVA à payer sur l’installation des alarmes extérieures s’élève à 19,7% lorsqu’elle est réalisée par un particulier alors qu’elle n’est que de 7% seulement pour une installation faite par un professionnel. Choisir un pro pour installer votre alarme extérieure, c’est donc bénéficier d’un prix réduit en plus de la tranquillité d’esprit liée à l’assurance que votre alarme sera correctement installée et configurée. Celui-ci pourra également vous aider à choisir le type d’alarme le mieux adapté à votre domicile, et n’hésitera pas à se déplacer pour effectuer un diagnostic avant l’installation. En effet, il existe de nombreux types d’alarmes, pour lesquels les coûts d’achat et d’installation varient. Les moins chères sont celles sans fil, avec des modèles à partir de 500 euros.

Dans tous les cas, choisissez une marque reconnue et faites appel aux conseils d’un professionnel. Vous pouvez trouver le bon prestataire sur l’annuaire http://www.quali-artisans.fr/ .

Les matelas ressorts de grandes marques

Les matelas à ressorts sont idéalement recommandés pour les personnes exigeantes au niveau de l’indépendance de couchage. Si vous êtes adepte de confort exceptionnel, de soutien orthopédique optimal, ou encore d’effet amortisseur de mouvement, investissez dans les grandes marques afin d’être sûr de la qualité de la technologie utilisée.

Pourquoi choisir un matelas à ressorts ?

L’indépendance de couchage est le maître mot qui caractérise le matelas à ressorts. Le concept du ressort ensaché garantit l’absence totale d’onde de mouvement quand votre partenaire bouge pendant son sommeil. Cette technologie de pointe consiste par ailleurs, en des ressorts ensachés individuellement qui dès la première pression, s’ajustent progressivement à la morphologie naturel de votre corps. Zéro point de pression, soutien parfait de chaque point d’appui du corps et ventilation optimisée au maximum.

Allomatelas, un site spécialisé dans la literie de grande marque

Sur Allomatelas, vous retrouverez plusieurs choix de matelas à ressorts fabriqués par les marques les plus éminentes qui se font sur le marché. Fort de 20 années d’expérience, il vous offre ce qui se fait de mieux avec des prix imbattables. Encore plus intéressant, Allomatelas s’engage à reprendre votre matelas si vous n’avez pas eu la satisfaction escomptée.
Découvrez Epéda qui présente YELA un matelas ressorts au confort ferme et à l’accueil moelleux ; Lovely Bed et son matelas ressorts Nature Spring pour un sommeil de bébé ; Simmons et son matelas Romance pour une indépendance de couchage inégalable ; Merinos et son matelas ressorts Milena pour un confort absolu, et bien d’autres grandes marques encore.
A retrouver ici, des informations intéressantes sur le matelas au cours des âges

Généralités sur le système double vitrage

Comme son nom l’indique, le double vitrage est un système de vitrage nécessitant deux vitres espacées par une épaisseur d’air. Cette méthode est très utilisée dans la fabrication des fenêtres de grandes qualités. La propriété isolante thermique d’une fenêtre peut être améliorée lorsque le double vitrage est traité par un anti-bruit, une anti-effraction et/ou un autonettoyant.

Avantages du double vitrage

L’atout majeur d’une fenêtre double vitrage est sans doute sa capacité à offrir une isolation phonique et thermique optimale. Grâce à cette méthode, fini l’effet de froid sur les parois de vos fenêtres. De même, le double vitrage réduit les problèmes de moisissure et la condensation dû aux pertes de chaleur. Selon leurs performances et leur son mode de construction, les doubles vitrages sont classés en plusieurs catégories.

Différents types de fenêtres à double vitrage

Parmi les différents types, on trouve :

  • La fenêtre double vitrage traditionnel: elle réduit de 40 % la chaleur comparée à un simple vitrage.
  • La fenêtre en double vitrage pour retardateur d’effraction: conçue surtout pour sécuriser votre bien immobilier
  • Le double vitrage phonique procure une isolation phonique optimale grâce à sa vitre extérieure plus épaisse.
  • Fenêtre double vitrage avec isolation renforcée qui consiste à appliquer une couche d’oxydes métalliques. La substance calorifuge augmente la température de la pièce de 30 à 50 %.

Comment reconnaître la qualité d’un double vitrage ?

La performance des fenêtres à double vitrage phonique peut être variée. Il existe quelques coefficients permettant de quantifier sa qualité. C’est le cas du coefficient U. Cette mesure permet de déterminer la performance d’une fenêtre double vitrage en termes d’isolation thermique. Une valeur faible signifie que le double vitrage est performant. D’autres indices comme le facteur solaire, la transmission lumineuse ou la réflexion lumineuse peuvent aider le consommateur à se rendre compte de la qualité du produit. A noter que l’acquisition d’une telle fenêtre est passible d’une aide de l’état via le crédit d’impôt.

Les fenêtres aluminium pour une rénovation durable et élégante

Envie d’équiper sa maison de fenêtres à la fois design et parfaitement isolantes ? Les fenêtres aluminium sont la solution idéale : elles contribuent en effet à une décoration contemporaine de la maison tout en lui procurant une excellente isolation thermique.

Les fenêtres aluminium pour une meilleure isolation thermique de la maison

À l’origine, l’aluminium n’est pas un très bon isolant thermique. Mais grâce au système de rupture de pont thermique, les fenêtres aluminium contribuent aujourd’hui à une excellente isolation thermique de la maison. Aussi performantes que les fenêtres en bois ou en PVC, elles empêchent efficacement la déperdition de chaleur et d’énergie dans la maison. Répondant parfaitement aux exigences des réglementations thermiques en vigueur, les fenêtres en alu contribuent à un logement toujours bien chaud et douillet en hiver et toujours bien frais en été. Elles permettent de réaliser de grosses économies d’énergie côté chauffage et climatisation de la maison, favorisant ainsi une meilleure efficacité énergétique de la maison. Sinon, les fenêtres aluminium favorisent également une excellente isolation acoustique de la maison. A savoir que pour une bonne isolation thermique ou phonique, il est indispensable d’associer les fenêtres en alu avec un vitrage de bonne qualité (double ou triple vitrage par exemple).

Les fenêtres aluminium pour une décoration contemporaine de la maison

En plus de garantir une excellente isolation thermique de la maison, les fenêtres aluminium sont reconnues pour être à la fois esthétiques et élégantes. L’aluminium se révèle en effet être un matériau design dont les lignes arrondies et pleines de finesses s’intègrent parfaitement dans tous les intérieurs et contribuent à une décoration contemporaine. Il se révèle parfait pour la réalisation de fenêtres de grande taille et de baies coulissantes. À la fois modernes et esthétiques, les fenêtres en alu deviennent ainsi des éléments à part entière dans la déco intérieure et extérieure de la maison. De plus, elles sont idéales pour la rénovation des maisons classiques au style un peu vieillot car elles leur apportent un agréable coup de jeune qui contribue à rendre les maisons plus modernes et contemporaines.

Les fenêtres aluminium pour une rénovation simple et économique de la maison

À la fois design et très bon isolant thermique, les fenêtres aluminium présentent également de nombreux avantages qui en font le parfait allié pour une rénovation simple et économique de la maison. En effet, l’aluminium est un matériau qui s’adapte non seulement aux constructions neuves, mais également aux travaux de rénovation des vieilles bâtisses. Disponible en plusieurs couleurs, il est facilement maniable et peut s’intégrer à tout type d’architecture. De plus, il permet de réaliser des fenêtres de n’importe quelle forme et dimension. À savoir également que les fenêtres en alu répondent aux exigences amenées par la RT 2012, permettant ainsi de bénéficier du Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (une aide financière pour la rénovation thermique et énergétique de la maison).

Bien s’équiper pour bien bricoler chez soi

Par souci d’économie, de plus en plus de gens se lancent aussi dans le bricolage. Il faut dire que certains travaux ne sont pas difficiles mais leur réalisation peut nécessiter des outils spécifiques. Pour pouvoir réaliser tous travaux de bricolage, s’il est important de bien se documenter (en apprenant dans des cours de bricolage ou en lisant des tutos sur un blog de bricolage, il est aussi très important d’avoir le bon équipement.

La panoplie du bon bricoleur

Pour que vous pussiez réaliser tous les travaux de bricolage, du moins ceux qui correspondent à votre compétence, il vous faut des tournevis de toutes les formes (plat, étoile, cruciforme, …) et en toutes les tailles. En principe, vous pouvez les acheter en lot dans les magasins de bricolage. Etant donné que vous aurez besoin de couper des matériels, notamment les cartons, vous devez aussi avoir un couteau de bricolage. Pour découper du bois, il ne faut pas oublier la scie à dents qui procure une découpe bien précise. Il vous faut également un niveau à bulles afin d’avoir une ligne droite pour certains travaux, notamment lors de la pose d’un cadre sur le mur.

Un bon bricoleur doit aussi posséder un marteau au moins. Pour percer un mur ou une pièce en bois, il ne faut pas oublier la perceuse. Il faut savoir qu’il existe des modèles avec inverseur, pour visser et dévisser. S’il s’agit de vis hexagonales, il faut que vous ayez des clés à laine. Pour ne pas être pris au dépourvu, il est préférable de les avoir en plusieurs tailles. Il se pourrait que vous ayez aussi besoin de serrer une pièce après l’avoir enduit de colle. Vous devez alors vous servir de serre-joint. Pour les travaux de finition, ayez toujours dans votre boite à outils, au moins une lime à métaux. Il faut savoir qu’il existe trois modèles de lime, notamment les modèles plats, les modèles ronds et les modèles carrés.  Pour avoir une boite à outils plus complète, il ne faut pas non plus oublier la clé à molette ainsi que le cutter. Enfin, n’hésitez pas à vous procurer les assortiments de clés vendus en magasin. Mais pour pouvoir réaliser vos travaux de bricolage, il vous faut un plan de travail, fixe de préférence.  Il vous faut également une combinaison pour bricoler ainsi que des gants pour protéger vos mains, sans oublier des lunettes.

Bien ranger son équipement de bricolage

Pour éviter des accidents, attention de mettre vos outils à la portée de vos enfants. Il ne faut pas non plus les laisser traîner par terre sinon vous risquez de vous trébucher avec, ou de vous enfoncer un outil dans les pieds. Le mieux serait de les ranger dans une boîte à outils. Vous pouvez aussi opter pour une armoire dotée de plusieurs compartiments pour un rangement plus facile. Des rangements sur les murs peuvent également faire l’affaire.

Il ne faut pas non plus oublier de nettoyer certains de vos outils pour éviter la rouille. C’est aussi important pour garder en état votre équipement de bricolage pendant longtemps. Sachez par ailleurs manipuler vos outils avec précaution pour éviter les accidents.

Faut-il acheter un aspirateur robot ?

Depuis son invention, l’aspirateur est devenu un appareil ménager indispensable pour le nettoyage de la maison. En effet aujourd’hui sa présence est devenue systématique dans chaque foyer. Avec le développement incessant de la technologie, il y a quelques années déjà que l’aspirateur robot a été introduit sur le marché. Mais pour la mère de famille qui n’en possède pas encore, la question est  « l’aspirateur robot est-il vraiment indispensable ? ».

Posséder un aspirateur robot à la maison vous fait gagner du temps

Le premier avantage (et non des moindres surtout de nos jours où le temps c’est de l’argent !) que la mère de famille peut espérer d’un aspirateur robot est représenté par un gain de temps considérable. En effet, elle n’aura plus à passer elle-même l’aspirateur tous les jours puisqu’elle n’aura plus qu’à en programmer un pour le faire à sa place en temps voulu.

L’aspirateur robot ne remplace pas complètement l’aspirateur classique

Il est important de savoir avant d’acquérir cette machine de la dernière technologie que ses fonctions ne sont pas encore à un point où l’aspirateur classique est complètement désuet. En effet le robot vous épargne les coups d’aspirateur à chaque fin de repas. Le nettoyage de la surface visible de votre maison est assurée par le robot et ce, à l’heure de la journée à laquelle vous l’avez programmé. Mais pour ce qui est des grands nettoyages (soulever les meubles lourds, passer derrière les portes, …), l’aspirateur traîneau reste votre meilleur allié. Quant aux angles de la pièce à nettoyer et le long des murs, le robot n’est pas tout à fait efficace.

L’aspirateur robot est sans danger pour vos animaux domestiques

Un plus pour le robot, il est inoffensif envers les animaux domestiques. Il pourra alors circuler librement dans la journée sans que votre chat ou votre chien ne coure aucun danger. Il vous débarrassera par contre des poils laissés un peu partout dans la maison par votre animal de compagnie.

Qu’en est-il des fils ?

Il est vrai que si le robot ne représente pas de risque pour la sécurité de votre animal, la sécurité de vos autres appareils est mise en jeu. En effet il faudrait toujours que vous veillez à ce qu’aucun fil ni câble ne se mette sur la trajectoire du robot lorsqu’il entrera en action. Il en est de même en ce qui concerne les effets vestimentaires comme des chaussettes ou des magazines qui auront été oubliés par terre.

L’aspirateur robot peut choisir la surface qu’il entretient

Contrairement à un aspirateur classique qui va docilement partout où la ménagère le conduit, le robot quant à lui ne couvre que la surface qui correspond à l’envergure de son modèle. En fonction du type et de la taille du robot seront variables l’étendue des surfaces entretenues, son autonomie et son aptitude à se remettre en charge sur sa source d’alimentation.

Le robot ne pèse pas trop sur votre facture énergétique

Malgré qu’il doit être en permanence branché sur secteur (sauf lorsqu’il nettoie votre maison), le robot n’est pas un très gros consommateur d’énergie. Au maximum, il ne vous coûtera que 10 euros par an. La question de la dépense électrique ne devrait donc pas se poser.