La cheminée au bioéthanol, un bon compromis entre un objet déco et un chauffage d’appoint

Dans la décoration intérieure contemporaine, la cheminée traditionnelle cède peu à peu la place à une version moderne plus sophistiquée : la cheminée au bioéthanol.

Au design perfectionniste, cet appareil sert de point d’ancrage à la décoration intérieur tout en assurant le rôle de chauffage d’appoint avec ses flammes qui n’ont rien à envier à celles produites par les buches. Grâce à son design, la cheminé au bioéthanol fait partie des « must have » de la décoration avec les autres tendances déco 2014.

Le bioéthanol

Combustible écologique, le bioéthanol résulte de la fermentation des sucres qui composent les végétaux comme la betterave, la canne à sucre et le topinambour.

Dans certains cas, c’est l’amidon des céréales et de la pomme de terre qui est transformé en sucre pour produire de l’alcool. En rappel, le processus de fabrication de l’éthanol se fait naturellement en faisant intervenir des enzymes spécifiques nommées cellulase pour produire des sucres.
Après la fermentation, un alcool végétal se forme pour servir de bioéthanol. Parmi les nombreux avantages de ce biocarburant, vous aurez entre autres une source 100 % naturelle et végétale, une absence de fumée et d’odeur lors de la combustion.

À noter que ce carburant s’achète sous forme liquide ou gel semi-solide dans des bidons.

La cheminée au bioéthanol

cheminée-ethanolParce qu’il n’y a aucun besoin de conduit d’évacuation, l’installation de la cheminée au bioéthanol est facilitée. Pour les modèles fixatifs, il faut un minimum de travaux pour l’installation tandis que les versions nomades peuvent être transportées de pièce en pièce, à condition de bien respecter les consignes de sécurité.

En ce qui concerne le design, comme vous vous en rendrez compte sur terranol.fr, vous aurez autant de choix au niveau des matériaux (verre, béton, pierres naturelles, etc.) et des formes (carrée, ovale, rectangulaire, etc.) pour mieux les adapter à votre choix de style de décoration intérieure.

Et lorsqu’il faudra allumer la cheminée, vous aurez toutes les instructions nécessaires pour le remplissage du réservoir ou de gobelets avec de l’éthanol et le processus d’allumage.

Et parce qu’il n’y a pas production de suie, il n’y a aucun risque de formation de salissures dans la pièce. Enfin, il faut tout de même préciser que ce genre de cheminée est surtout utilisé pour un chauffage d’appoint, vu que son pouvoir de chauffe est limité entre 3 Kw/h et 7 Kw/h.

Mais cela est largement suffisant pour servir de moyen de chauffage en mi-saison et augmenter la température dans les pièces isolées lors des périodes de grand gel.

Concernant le budget nécessaire, les cheminées au bioéthanol sont assez coûteuses, mais le prix en vaut vraiment le coup pour ceux qui adorent le spectacle d’un feu de cheminée sans les inconvénients rencontrés avec les versions traditionnelles : ramonage, recherche de bois de chauffage, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *