Optimiser une rénovation énergétique avec l’éco-prêt à taux zéro

Alors que les dépenses énergétiques représentent un budget colossal pour les particuliers, le gouvernement a dégainé plusieurs solutions afin de simplifier au maximum la situation. Par conséquent, vous pouvez opter pour deux éco-prêts à taux zéro.

Il est possible d’effectuer une seconde demande sous conditions

Au vu des critères favorables mis en avant par ce crédit, de nombreux foyers ont déjà succombé en choisissant cette formule pour réaliser des travaux énergétiques. Il est nécessaire de ne pas dépasser le seuil des 30 000 euros, mais cela permet tout de même d’embellir le domicile avec une réelle aisance. L’État a décidé de dégainer un concept à la fois novateur et intéressant pour le portefeuille puisqu’un deuxième prêt est possible, mais le plafond préalablement cité ne devra pas être dépassé. De ce fait, si vous avez encore quelques euros en poche, vous avez l’occasion d’opter pour un éco-prêt à taux zéro complémentaire.

Le fait d’utiliser cette marge restante a été intégré dans un arrêté daté du 3 Août 2016, le procédé est donc novateur et devrait attirer de nombreux foyers dans les prochains mois. Le plafond n’est pas la seule contrainte à respecter puisque vous êtes invité à ne pas demander un tel crédit si le premier a été obtenu il y a moins de trois ans.

Réaliser une simulation afin de définir le projet dans le détail

En parallèle, les nouveaux travaux devront être différents de ceux réalisés auparavant. Lorsque toutes les conditions sont comblées, vous avez l’occasion de construire votre dossier, mais choisissez dans un premier temps un simulateur de prêt travaux. Cela vous donne les moyens de connaitre au préalable l’enveloppe financière qui sera mise à votre disposition afin de l’adapter à votre quotidien. L’utilisation est très simple, il suffit de partager quelques informations concernant le projet, le montant souhaité ainsi que des données sur votre état civil. Quelques secondes plus tard, vous recevez le résultat de votre simulation.

Quelques documents à fournir pour le dossier

Si les mensualités comblent vos attentes, vous aurez l’occasion de demander un éco-prêt complémentaire. Il sera judicieux de fournir quelques pièces justificatives à savoir un descriptif des travaux, un devis, une attestation remplie par la banque… De plus, n’oubliez pas qu’il est impératif de choisir un établissement qui a au préalable signé une convention afin de distribuer dans les règles de l’art ce fameux éco-prêt à taux zéro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *