Bien choisir sa literie

Huit heures de sommeil par jour, cela équivaut à dire que nous passons le tiers de notre vie à dormir dans notre lit. Dans ces conditions, autant joindre l’utile à l’agréable et nous doter des sommiers et matelas qui nous apporteront le maximum de confort.

Sommier et matelas, les pièces maitresses de la literie !

Le maintien de la colonne vertébrale au lit est assuré par le matelas et le sommier. Comme le poids de notre corps est réparti de façon inégale, ces deux composantes de la literie doivent donc combler les creux créés par les parties les plus lourdes de notre anatomie. Leur rôle consiste aussi à amortir les mouvements que nous faisons pendant notre sommeil. Les spécialistes de la literie préconisent l’usage de matelas fermes pour bien pouvoir soutenir notre corps. Il en existe plusieurs modèles.

° Les matelas à ressorts.
Les matelas modernes à ressorts multispires ensachés offrent une excellente qualité de soutien. Le corps rebondit automatiquement sur les ressorts qui suivent les mouvements du corps. S’ils sont bien entretenus ils peuvent durer très longtemps. Leur confort est encore accru si on leur adjoint un surmatelas en latex.

° Les matelas en mousse
Les matelas en mousse de polyuréthanne ou de polyéther offrent un bon confort de couchage s’ils sont de forte densité. Leur structure peut être en monobloc ou alvéolée. La dernière trouvaille dans ce domaine est le matelas memoire de forme issu des recherches spatiales. Il est conseillé par les ostéopathes, car il n’est ni trop mou, ni trop ferme et il épouse parfaitement la forme du corps. On lui a fait le reproche de trop conserver la chaleur, mais ce défaut semble avoir été résolu.

° Les matelas en latex
Utilisé en doublage sur les matelas à ressorts ou les matelas mousse, il est très confortable et a l’avantage d’être anti acarien.

° Les matelas à eau ou waterbed
A l’instar du matelas en mousse à mémoire de forme, le matelas à eau épouse également la forme du corps et non l’inverse. Grâce à cette particularité le soutien devient simplement et purement anatomique, ce qui permet d’alléger les pressions quelle que soit la position que l’on adopte dans le lit. Le temps n’a pas de prise sur lui. Il est indéformable et sa structure lui permet de ne pas connaitre d’usure mécanique. Cerise sur le gâteau, on peut l’équiper d’un système de chauffage intégré pour pallier les rigueurs de l’hiver.

Ce serait le matelas idéal s’il n’avait pas un petit défaut : il pèse très lourd une fois rempli d’eau. On peut donc difficilement le bouger et de plus il nécessite un plancher très costaud.

° Les matelas de type futon
Ce matelas japonais se compose de couches de coton cardé. Pour un meilleur confort les fabricants l’associent souvent avec du latex. Il est ferme et s’utilise avec bonheur en association avec un sommier à lattes. Son petit défaut est qu’il faut le changer une fois que l’âge limite de 10 ans est atteint.

Le sommier : l’autre élément essentiel pour une bonne literie

Le sommier joue un rôle majeur dans la mesure où il sert d’amortisseur au matelas. Le sommier à lattes assure la planéité du matelas. S’il est bien entretenu, il peut durer très longtemps. Le sommier à ressorts se marie généralement bien avec un matelas à ressorts. En revanche, il ne fait pas très bon ménage avec un matelas en mousse. Il est conseillé de juxtaposer deux sommiers à ressorts si la dimension du lit est supérieur ou égal à 160X200cm.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *